Voir le Journal Monde  du 25 avril 2009 sur Vampirisation de l'islam.

par Mezri Haddad, philosophe et théologien musulman.

 

Deux réactions opposées parmi d'autres

 Berger
26.04.09 | 09h52
Encore une hystérie offensive contre une grande religion universelle au nom de l'intégrisme laïc, porteur de l'amalgame et la méconnaissance de la nature humaine. Tentative d’égratignure sur la muraille de Chine. Paradoxalement, ces assauts ne font que renforcer les convictions et les conversions, tout simplement parce que cette religion est celle du juste milieu contre la démesure, le contrenature, l'hypermatérialisme, l'individualisme, parce que tout simplement, elle est humaine.

Hervé Chevallier
26.04.09 | 09h29
Merci au Monde. L'article de Mezri haddad est éblouissant. Il exprime une pensée très profonde et une clairvoyance politique remarquable. J'ai vécu toute ma vie en terre arabe et je me suis même converti à l'islam. Mais ces dernières années ma foi a été ébranlée par les faits que ce grand penseur a le courage de dénoncer. L'islam a beaucoup souffert de cela. Cet article est bénéfique pour la raison et pour la foi. Merci à M.Haddad qui me confirme dans le choix que j'ai fait d'épouser l'islam.